Message To Shareholders

Message aux actionaires

Notre stratégie commerciale rigoureuse et équilibrée continue de générer de la valeur à long terme pour nos actionnaires. À ARC, nous croyons que la création de valeur est une combinaison entre le versement de dividendes et la réalisation d’une croissance durable et rentable.

Au cours de l’exercice, nous avons mené à bien ce qui constitue notre plus important programme de dépenses en immobilisations à ce jour, augmenté la production et fait progresser les plans de mise en valeur à grande échelle pour nos actifs de Montney. Fait à souligner, nous avons réalisé notre programme de dépenses en immobilisations, tout en versant plus de 374 M$ de dividendes à nos actionnaires et en maintenant notre excellent bilan. L’année a été également marquée par l’atteinte d’un jalon, soit une production de plus 100 000 bep/j, au quatrième trimestre, alors qu’ARC a vu sa production être multipliée par dix depuis sa création. Cette réalisation, enthousiasmante pour ARC, n’est qu’une étape pour notre équipe qui se tourne déjà vers le prochain événement marquant. Nous avons déjà commencé à mettre en œuvre un autre ambitieux programme de dépenses en immobilisations et nous sommes en bonne voie d’atteindre notre objectif en matière de production annuelle pour 2014, soit plus de 110 000 bep/j. Nos compétences techniques et notre vision à long terme nous ont permis de constituer un portefeuille équilibré d’actifs de grande qualité, lequel procure à ARC, sur le plan du développement interne, un éventail de possibilités qui seront une source de création de valeur pour les années à venir. À mesure que nos activités prennent de l’ampleur, la discipline en matière d’affectation des capitaux et l’optimisation des efficiences demeurent des éléments fondamentaux de notre entreprise. Nous continuerons d’affecter nos capitaux et de mettre en valeur nos actifs de façon judicieuse afin de maximiser la valeur pour nos actionnaires. L’exercice de nos activités en tant que producteur à faible coût fait partie de notre ADN, au même titre que le paiement de dividendes. ARC verse des dividendes annuels d’au moins 1,20 $ l’action depuis plus de 17 ans. Notre capacité à croître de façon rentable tout en versant des dividendes intéressants à nos actionnaires rend bien compte de la qualité de nos actifs dans l’Ouest canadien. Tandis que nous allons de l’avant en 2014, l’essor que nous avons pris nous permettra d’atteindre de nouveaux sommets et de continuer à augmenter la valeur pour nos actionnaires.

Faits saillants de 2013

Pour ARC, 2013 a été une année de résultats exceptionnels. Un programme de dépenses en immobilisations de 860 M$ fondé sur une approche disciplinée a créé des conditions propices à un accroissement significatif de la production en 2014. Nous avons atteint une production annuelle record correspondant à 96 000 bep/j. Nous avons exécuté un vaste programme de forage consistant en un nombre brut de 167 puits exploités et nous avons remplacé environ 200 % des réserves produites, ce qui signifie que pour chaque baril produit, nous avons ajouté deux barils de réserves. Nous avons réussi à accroître de 4 % le total des réserves prouvées et probables, qui passe ainsi à 634 Mbep, et ce à un coût de 12,07 $  par bep. Les faibles coûts de remplacement témoignent de la grande qualité des actifs d’ARC, ainsi que de sa capacité à maîtriser les coûts et à affecter les capitaux aux projets qui génèrent les rendements les plus élevés. Grâce à l’attention accordée à l’innovation et à la mise en place de technologies évoluées, nous avons réussi à améliorer les paramètres économiques des projets et à rehausser les facteurs de récupération. Par exemple, l’utilisation de plateformes de forage multipuits pour la mise en valeur et de canalisations latérales horizontales plus longues a permis de réaliser des économies de coûts et de réduire les futurs coûts de développement des immobilisations.

La volatilité a continué de toucher les marchés canadiens de l’énergie tout au long de l’année. Malgré tout, le cours des actions d’ARC a atteint un nouveau sommet en cinq ans, générant un rendement annuel total de 27 % pour vous, les actionnaires. Les prix du gaz naturel et du pétrole brut ont progressé, mais les écarts entre les prix de référence sectoriels et les prix réalisés sont demeurés volatils. Grâce à notre stratégie ciblée de création de valeur gérée en fonction du risque, nous avons réduit les risques et préservé la vigueur de notre bilan. Des flux de trésorerie liés aux activités d’exploitation de 862 M$, ou 2,76 $ par action, ont été générés du fait de l’augmentation des volumes de production et de la hausse des prix réalisés sur les produits de base. Nous avons conclu l’année avec un bilan solide et des facilités de crédit disponibles totales de 2 G$, sur lesquelles un montant d’environ 900 M$ avait été prélevé. La capacité de crédit disponible demeure élevée, à près de 1 G$ après le fonds de roulement déficitaire. Le ratio dette nette/flux de trésorerie liés aux activités d’exploitation d’ARC s’établissait à 1,2 et la dette nette représentait environ 10 % de la capitalisation totale. ARC adopte une démarche prudente quant au niveau d’endettement et a comme objectif de maintenir le ratio dette nette/flux de trésorerie liés aux activités d’exploitation annualisés en deçà de 1,5 fois.

ARC dans la région de Montney

Les actifs d’ARC, dans la région de Montney au nord de l’Alberta et au nord-est de la Colombie-Britannique, continuent de jouer un rôle clé dans la croissance de la Société. Actuellement, nous détenons environ 900 sections nettes de terrain dans certaines des parties les plus prometteuses de la zone de Montney. Les propriétés de Montney nous procurent des actifs dans la production de gaz naturel, de liquides de gaz naturel et de pétrole. En 2013, nous avons ajouté 175 sections nettes à nos terrains situés dans la région de Montney en Alberta et en Colombie-Britannique, avec des acquisitions clés dans les zones Ante Creek et Attachie. Une évaluation des ressources indépendante de nos terrains de la région de Montney au nord-est de la Colombie-Britannique a confirmé une fois de plus l’importance des ressources qui s’y trouvent, soit un volume total de PIP  de 55 Tpi3 de gaz naturel et de 2,2 Gb de pétrole, ce qui représente des hausses considérables des estimations des ressources sur douze mois.

Nous avons mis à exécution un programme actif de dépenses en immobilisations dans la région de Montney en 2013, pour lequel nous avons engagé des dépenses totalisant près de 590 M$, créant ainsi des conditions propices à une croissance considérable en 2014. La construction d’une nouvelle installation pour le traitement du gaz naturel et des liquides associés a pris fin en décembre à la propriété Parkland-Tower dans le nord-est de la Colombie-Britannique. Avec le démarrage de l’installation, nous avons commencé à traiter la production nouvelle provenant des puits forés précédemment au cours de l’année, et d’autres volumes s’ajouteront en 2014 alors que les puits seront méthodiquement amenés à l’étape de la production. ARC comptait parmi les premières entreprises présentes dans la région de Montney il y a plus de dix ans, et nous avons adopté une approche mesurée pour la mise en valeur de nos actifs. La géologie de la formation de Montney n’est pas totalement homogène, et nous prenons le temps nécessaire pour en apprendre plus sur les ressources dans chaque secteur et éliminer les risques liés à cette propriété avant d’entreprendre une commercialisation à grande échelle. Cette mise en valeur par étapes s’inscrit dans notre stratégie d’entreprise, soit la création de valeur gérée en fonction du risque, par laquelle nous nous attachons à réduire au minimum les risques liés à l’exploitation de nos actifs. Nous possédons actuellement dans la région de Montney des actifs qui sont parvenus à diverses étapes de la mise en valeur, qu’il s’agisse de projets pilotes, de propriétés faisant l’objet d’une commercialisation active ou de terrains générant des flux de trésorerie stables.

La région de Montney a continué d’attirer l’attention à l’échelle internationale en 2013, en raison de son gisement de calibre mondial et de sa proximité avec le marché émergent pour l’exportation du GNL sur la côte ouest de la Colombie-Britannique. La relation d’ARC avec les futurs projets de GNL demeure l’un des principaux sujets sur lesquels les investisseurs me posent des questions. Au début de ma carrière, j’ai eu l’occasion de collaborer à des projets de GNL en Malaisie, et j’en comprends très bien l’envergure et la portée. ARC n’acquerra aucune participation dans une installation de GNL. Je suis cependant d’avis que, à titre de l’un des principaux propriétaires de terrains dans la région de Montney, notre entreprise est bien placée pour soutenir la demande de production et, à terme, elle tirera parti de l’expansion d’autres marchés d’exportation.

Programme de dépenses en immobilisations de 2014

En 2014, ARC continuera de viser de nouveaux sommets en réalisant un programme de dépenses en immobilisations de 915 M$, et ce, en accordant une attention constante à une affectation rigoureuse des capitaux. Grâce aux possibilités exceptionnelles offertes dans l’ensemble de notre portefeuille, nous créerons de la valeur en investissant dans les projets qui génèrent les taux de rendement les plus élevés, notamment ceux ayant trait à la mise en valeur du pétrole, des ressources riches en liquides de gaz naturel et du gaz naturel. Nous prévoyons accroître la production de façon importante en glissement annuel, et nous avons comme objectif une production moyenne de 110 000 à 114 000 bep/j. La région de Montney demeurera une priorité en matière de mise en valeur, car nous planifions d’y dépenser près de 600 M$. La majeure partie de ces capitaux sera affectée à des projets de mise en valeur de ressources pétrolières et riches en liquides de gaz naturel, lesquels continuent d’être intéressants compte tenu de la vigueur relative des prix du pétrole brut et des liquides. Cependant, nous investirons environ 20 % du budget dans des activités de mise en valeur anticyclique de nos projets de Sunrise et de Dawson qui sont associés à de faibles coûts, mais à des rendements élevés. Nous avons entrepris une production pilote à Sunrise au milieu de 2011, et nous sommes convaincus que nous pourrons faire passer cette propriété exceptionnelle à la prochaine étape de sa mise en valeur grâce à un investissement de 120 M$. La production à Sunrise devrait augmenter et passer de 20 Mpi3/j à 60 Mpi3/j au cours de 2014. De plus, nous avons commencé à planifier la construction d’une usine d’une capacité de 60 Mpi3/j dans la région, et celle-ci devrait entrer en service à la fin de 2015. Dans l’ensemble de notre portefeuille, nous continuerons de mettre en œuvre les plateformes de forage multipuits qui ont permis de réduire les coûts de forage, d’achèvement et de raccordement par puits. Outre la mise en valeur des propriétés établies, le budget comprend un investissement dans des projets pilotes clés qui permettront au cours des prochaines années de jeter les bases d’un développement commercial futur.

Une performance qui repose sur les employés

Notre équipe exceptionnelle de 560 employés est au cœur de toutes les réalisations d’ARC. Dans l’ensemble de nos activités, l’expertise technique et le dévouement du personnel d’ARC propulsent l’entreprise vers l’avant. ARC se distingue de ses pairs par sa culture axée sur la collaboration, l’innovation et l’esprit d’entreprise. À chaque niveau de l’organisation, une direction forte veille à conjuguer nos efforts vers l’atteinte d’un but commun. ARC tire également parti de la vaste expérience et de l’engagement des membres du conseil d’administration, que je tiens à remercier pour leurs conseils perspicaces. Je remercie également toute notre équipe pour son travail acharné et son dévouement tout au long de 2013.

Steve Sinclair, qui était depuis longtemps le chef des finances d’ARC, a annoncé sa retraite en 2013. La contribution de M. Sinclair à la Société est incommensurable. Par son leadership, non seulement en sa qualité de chef des finances, mais également comme artisan de la culture d’ARC, il a joué un rôle déterminant dans la réussite de notre entreprise. Sur le plan personnel, j’ai eu beaucoup de plaisir à travailler aux côtés de M. Sinclair au cours des 17 dernières années, et je tiens à la remercier pour sa vision et son dévouement envers ARC.

Je suis heureux d’annoncer les promotions de Van Dafoe et de Terry Anderson, qui comptent tous deux plus de 14 années de service au sein d’ARC. M. Dafoe, qui occupait auparavant les fonctions de vice-président principal, Finances, a été promu au poste de vice-président principal et chef des finances. Terry Anderson, qui était jusqu’ici vice-président principal, Ingénierie et terrains, a été promu au poste de vice-président principal et chef de l’exploitation. MM. Anderson et Dafoe, qui sont depuis longtemps des membres essentiels de notre équipe de la haute direction, mettent tous deux leurs vastes connaissances et expériences à profit dans l’exercice de leurs fonctions.

J’aimerais également exprimer ma reconnaissance à Allan Twa. M. Twa, qui a pris sa retraite du cabinet d’avocats Burnett, Duckworth & Palmer LLP en 2013, agissait à titre de secrétaire général d’ARC depuis la fondation de la Société en 1996. Grant Zawalsky, également du cabinet Burnet, Duckworth & Palmer LLP, le remplacera dans le rôle de secrétaire général. M. Zawalsky est un secrétaire général expérimenté et digne de confiance, et je suis très heureux de lui souhaiter la bienvenue dans notre entreprise au nom du conseil d’administration d’ARC.

Une exploitation responsable

Dans le cadre de son engagement inconditionnel qui consiste à procurer de la valeur à ses actionnaires, ARC se consacre à exercer ses activités de façon responsable et à demeurer une influence positive dans les collectivités où nous vivons et travaillons. La question de la santé et de la sécurité de nos employés, de nos collectivités et de notre environnement revêt une importance primordiale pour nous. Au cours de l’année, ARC a été reconnue pour ses initiatives environnementales : nous avons reçu le Prix du président du conseil du programme Énergie canadienne responsable de l’ACPP pour la conception à faibles émissions de notre raffinerie de gaz de Dawson; nous avons été classés au premier rang du Canada 200 Carbon Performance Leadership Index du Carbon Disclosure Project (CDP) et nous figurons dans la liste des 40 dirigeants d’entreprises responsables du futur au Canada (Canada’s Future 40 Responsible Corporate Leaders) selon Corporate Knights.

Un point important pour moi, en tant que président et chef de la direction d’ARC, est l’occasion qui m’est donnée de donner en retour en investissant dans les collectivités. En 2013, nous avons fait don de 2,3 M$ à des organismes sans but lucratif œuvrant dans les régions où nous exerçons nos activités. ARC a comme projet de mettre sur pied des partenariats pluriannuels avec des organisations qui, par leur travail, jouent un rôle exemplaire dans le développement de collectivités plus fortes et plus saines. En plus de ses contributions monétaires, ARC a une culture axée de façon bien concrète sur le bénévolat et le leadership communautaire. Je suis toujours étonné par la générosité, l’altruisme et l’enthousiasme des employés d’ARC.

Vers de nouveaux sommets

Le thème choisi pour le rapport annuel de cette année, Charting New Heights (Vers de nouveaux sommets), est non seulement un rappel adéquat de nos réalisations en 2013, mais également une indication de ce à quoi il faut s’attendre de la part d’ARC au cours des prochaines années. Selon moi, les éléments suivants sont essentiels à la réussite d’une entreprise : une équipe d’employés infatigables et passionnés qui sont des spécialistes dans leur domaine; une culture qui favorise la collaboration et l’innovation; des actifs de grande qualité; et une stratégie solide qui indique la voie à suivre. ARC possède tout cela. Nous sommes enthousiasmés par les possibilités qui s’offrent à nous et, au nom de tout le personnel et du conseil d’administration d’ARC, je tiens à vous remercier pour votre soutien constant.

Cordialement,





Myron M. Stadnyk

Président et chef de la direction

  1. Frais de découverte, de mise en valeur et d’acquisition comprenant les frais de mise en valeur futurs.
  2. Pétrole initialement en place.